À l’emporte plume …

19 mai 2011

Invictus, un poème de William Henley

Publié par mickyj dans Poemes et litterature

Dans les ténèbres qui m’enserrent,
Noires comme un puits où l’on se noie,
Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,
Pour mon âme invincible et fière,

Dans de cruelles circonstances,
Je n’ai ni gémi ni pleuré,
Meurtri par cette existence,
Je suis debout bien que blessé,

En ce lieu de colère et de pleurs,
Se profile l’ombre de la mort,
Je ne sais ce que me réserve le sort,
Mais je suis et je resterai sans peur,

Aussi étroit soit le chemin,
Nombreux les châtiments infâmes,
Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme.

rty.bmp

19 mai 2011

Encore des mots et des maux …

Publié par mickyj dans Les pensees de F.

fgsdg.bmp

Il arrive parfois, qu’au détour d’un chemin, on rencontre quelqu’un,
quelqu’un, ou quelque chose, qui change tout.
Qui change votre façon de voir les choses,
et qui vous donne envie de tout recommencer.
Une personne qui vous fait penser que tout est encore possible,
une personne qui vous permet de croire qu’en aimant un peu plus
chaque jour, l’espoir d’un nouvel avenir se profile au loin…
Il arrive parfois, que cette personne vous fasse découvrir des facettes
cachées de vous, que vous ne soupçonniez même pas…
Cette personne, elle est partout vous savez,
elle se trouve au coin de votre rue, sur le banc d’en face,
à votre travail, ou dans votre maison…
Cette personne, c’est celle qui change tout, celle qui vous revéle
au jour tel que vous êtes. Et qui vous permet d’être enfin vous même.
Cette personne c’est celle que nous cherchons tous, encore et encore ….

Et …. Il arrive parfois, que quelqu’un la trouve …

19 mai 2011

Keith

Publié par mickyj dans Cinéma/Films

 

Synopsis :

Jeune lycéenne de 17 ans, Nathalie semble avoir une vie toute tracée. Elève modèle, jolie et heureuse en amour, elle réussit tout ce qu’elle entreprend et prévoit déjà d’aller à Duke pour suivre des cours intensifs de tennis. Mais lorsqu’elle rencontre Keith, tous ses plans sont chamboulés et tout perd son sens. Ce qui paraissait si simple ne l’est désormais plus. Le garçon irrévérencieux et effronté l’intrigue et ne la laisse pas indifférente.

 

Très beau film pour ma part, même si bien sur il s’agit encore d’une histoire d’amour adolescente, mais j’ai trouvé la performance de Jesse McHartney très impressionante, et puis j’assume totalement le fait d’aimer les romances à l’eau de rose ;) !

Image de prévisualisation YouTube

19 mai 2011

Une rubrique, pour faire partager les petites perles de la musique: Moriarty

Publié par mickyj dans Musiques

Groupe assez connue de nos jours, ils sont venuent faire une séance de dédicasse dans une librairie de la ville ou j’habite.

J’adore l’instrumental et la voix de la chanteuse !

Alors voilà une vidéo, pour le plaisir des oreilles…

Image de prévisualisation YouTube

19 mai 2011

Ne cherchez plus !

Publié par mickyj dans Mode

 

Pour ce qui est du vocabulaire voici quelques traductions:

Dresses : robes
Skirts : jupes
Knitwear : « tricots » donc les pulls, les gilets, et les trucs en laine.
Coat : manteau
Jacket : veste
Trousers : pantalons
Ankle boot : bottines
High leg boots : bottes
Smart flat: ballerine
*n’importe quoi* + flat: flat voulant dire sans talon, plat
Court : escarpin
Heel : talon (high heel=haut talon, mid heel=talon moyen)
Jewellery : bijou
Necklaces : colliers
Ring : bague
Earrings: boucles d’oreilles
Nightwear: vetement pour dormir
Swimwear: maillot de bain
Jumpsuit: combinaison

wrap top: cache coeur (wrap voulant dire drapé)
Gift: cadeau

Pour les prix, il suffit d’ouvrir une autre fenetre ou onglet avec un site de convertisseur de dévises pour connaitre le prix (qui est affiché en livres) en euros http://www.xe.com/ucc/fr/ par exemple, mais ce site n’est pas le seul à convertir les devises.

En ce qui concerne les tailles :
Il vaut mieux vous mesurer par mesure de précaution, au cas ou vous ne soyez pas sures de votre taille française, pour traduire vos mesures (poitrine/taille/hanches) en taille anglaise : ici (merci new look), et (merci asos).
Sinon c’est simple :

Prêt à porter féminin : (UK = Angleterre)
France – UK – USA
34 – 6 – 4
36 – 8 – 6
38 – 10 – 8
40 – 12 – 10
42 – 14 – 12
44 – 16 – 14
46 – 18 – 16

Chaussures femmes :
France – UK – USA
36 – 3 ou 3 et demi – 4 et demi ou 5
37 – 4 ou 4 et demi – 5 et demi ou 6
38 – 5 ou 5 et demi – 6 et demi ou 7
39 – 6 ou 6 et demi – 7 et demi ou 8
40 – 7 ou 7 et demi – 8 et demi ou 9
41 – 8 ou 8 et demi – 9 et demi ou 10

19 mai 2011

La mode la mode la mode !!!!

Publié par mickyj dans Mode

 

Nous les filles, nous sommes généralement incorigibles lorsqu’il s’agit de fringues.

Alors même si ce n’est pas très raisonnable, voici une sélection de sites internet ( aux prix correct ) qui font du bien aux yeux, et pas tellement au porte-feuille….

 

-NEW LOOK: http://www.newlook.co.uk
Vetements, chaussures, accessoires, bijoux, et pleins de choses encore. Il y en aura pour tout les goûts ! P
our femmes, hommes, ado, enfants.
Pas très cher, de bonne qualité.

frais de port: 5 livres soit 5€50 environ, et je crois que ça n’augmente pas avec le nombre d’article, le prix est fixe.

il y a des tres belles paires d’escarpins de bonne qualité pour environ 30euros! les prix commencent tres bas, surtout en période de soldes!

Allez, foncez !!! ;)

-ASOS: http://www.asos.com
Vetements, chaussures, accessoires, bijoux. pour femmes, hommes, enfants. (un peu comme new look)
Les prix sont affichés en euros parce que le site detecte le pays de l’internaute qui le regarde.
Les vetements femmes enceintes sont supers et pas (très) cheres (vu la qualité), les robes notament sont magnifiques (vetements maternité ou pas). Un peu plus cher que new look mais il faut bien regarder, car souvent il y a de bon prix, et il y a des articles pas chers.

Frais de port : a partir de 6euros.

Et bien d’autres …

 -Dorothy perkins : http://www.dorothyperkins.com

-Wallis: http://www.wallis.co.uk

-Evans : http://www.evans.co.uk 

-Next : http://www.next.co.uk-Torrid : http://www.torrid.com :

-Westrags: http://www.westrags.com/fr/femme > coup de coeur

19 mai 2011

August Rush

Publié par mickyj dans Cinéma/Films

 

Bande d’annonce:

Image de prévisualisation YouTube

 

Synopsis :

Peu importe qu’il ait grandi dans un orphelinat : Evan Taylor (Freddie Highmore) est persuadé que ses parents Layla (Keri Russell) et Louis (Jonathan Rhys-Meyers) n’ont jamais voulu l’abandonner. Doté d’un talent inné pour la musique, Evan y voit même le moyen de retrouver ceux qui l’ont mis au monde : il est sûr que ses parents, s’ils entendent la rhapsodie qu’il a composée pour eux, sauront le reconnaître au travers de sa musique.

Attention !!! Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

Sa mère, Layla Novacek, est une célèbre violoncelliste. Son père, Louis Connelly, est chanteur et guitariste d’un groupe de rock. Ils se rencontrent une nuit, sur un toit, en suivant un air de musique, que fredonne un inconnu. Après la nuit passée ensemble, ils se quittent au matin, se promettant néanmoins de se retrouver. Mais le père de Layla s’y oppose, l’obligeant à partir loin de lui. A mesure que les mois passent, son ventre s’arrondit. Louis n’en saura rien. Un soir au restaurant avec son père, elle se dispute avec lui et sort en trombe de l’établissement sans prendre garde à la circulation. Elle se fait alors renverser et est admise d’urgence à l’hôpital. A son réveil, son père lui apprend qu’elle a perdu son bébé, qu’il n’a pas survécu. Onze ans plus tard, alors que Louis et Layla ont tous deux arrêté la musique, le père de cette dernière ( après avoir été hospitalisé suite à une attaque ) lui avoue qu’il a placé son petit-fils dans un orphelinat en imitant sa signature et lui faisant croire à sa mort.

Layla décide aussitôt de le retrouver.

« S’ils ne nous trouvent pas, alors nous on les trouvera » dit-il à un ami orphelin tout comme lui. Alors Evan décide de fuguer de l’orphelinat, il découvre la musique dans la rue, où il rencontre Maxwell ‘Wizard’ Wallace (Robin Williams) qui lui donne le pseudo d’August Rush, et après quelques rencontres, participe à un grand concert symphonique devant des milliers de personnes à Central Park, New York.

Durant ces périples, Evan apprend la musique : la guitare, le piano et devient chef d’orchestre pour diriger sa propre composition.

Son rêve se réalise quand ses parents se retrouvent miraculeusement à son concert, ayant reconnu sa musique.

 

 

 

 » Ce que nous demandons au cinéma, C’est ce que l’amour et la vie nous refusent, c’est le mystère, c’est le miracle »

Robert Desnos

 

19 mai 2011

California in my heart

Publié par mickyj dans Voyages

California in my heart …

 

55291368780691957034991953210932419148n.jpg 552913687810919570349919532109394247581n.bmp 55291368781241957034991953210941288616n.bmp 552913687834919570349919532109806069283n.bmp cvbcbvc.jpg dd.bmp dfs.bmp ihjm.bmp ml.bmp sdgds.bmp sdgsd.bmp

Le jour se léve sur mon coeur, mais il pleut encore à l’interieur.
C’est une idée qui s’efface, un murmure qui trépasse, et laisse ce vide.
Ce sont des souvenirs beaux à en pleurer, beaux à en crier,
beaux à en creuver…
Des souvenirs oui… Des instants fragiles, figés dans le temps,
des fragments de vie qui perdurent dans mon coeur comme autants de sourires.
J’entend encore quelques éclats de rire; j’entrevois tous vos soupires,
puis je réouvre les yeux, et je ne vous vois plus.
Comme dérobé à la nuit, mes yeux brûlent,
une larme coule, et mon coeur s’enflame…
Ce message, comme une promese, un lien d’amour, ecrit à l’encre du souvenir.
Ce message, comme port d’attache, un rien d’espoir, une attention, un voyage…
A un souvenir intense, celui de ces trois semaine avec vous.
Un souvenir aussi fort que puissant ; et pourtant,
les mots s’échappent et se dérobent sous ma plume.
Je n’entend plus les vagues au loin, j’ai perdu mon coeur en chemin.
Il est pourtant là, quelques part entre le boardwalk et le golden gate.
Mon coeur est resté la ou mon corp ne peut être.
Et dans l’immensité du parraître, aujourd’hui encore, mon âme se noie.
J’ai peut être laissé mon coeur en Californie, mais je n’ai rien perdu,
non rien, bien au contraire. J’ai gagné la liberté. La liberté de croire
et d’éspérer, que bien au dela de cette vie qui nous enchaîne,
il existe pour chacun un point d’encrage dans le monde,
ou l’on peut se sentir chez soit.

Ce n’est pas une fin non, c’est un début.
Une nouvelle chance, un nouvel espoir.
J’y retournerai un jour, et j’y resterai…

A l’immensité d’un espoir,
Au souvenir d’un regard …

Image de prévisualisation YouTube

19 mai 2011

Africa / Burkina Faso, le pays des Hommes intègres.

Publié par mickyj dans Voyages

« Mon Afrique n’est pas ce qu’on te fait croire
Afric
a n’est pas ce qu’on te fait croire
Viens dans nos familles
Viens
dans nos villages
Tu
sauras ce qu’est l’hospitalité
La c
haleur, le sourire, la générosité
Vi
ens voir ceux qui n’ont rien
Regard
e comme ils savent donner
Tu r
epartiras riche
Et tu
ne pourras pas oublier
Viens
voir... »

Une impression figé, des sourires qui perdures,
d’inscésants murmures…
Une sensation d’éternité, comme si tout ces souvenirs
pouvaient survivrent encore, bien après ma mort …
C’est une trasmition, une pensée qui continue son chemin,
traversant son destin, enfin libéré; déchargé de toute culpabilité.
C’est un rêve, un pont entre deux mondes parrallèle, entre ciel et terre,
qui ne tient qu’à nous. C’est ma trève, mon Oasis, ma lumière dans l’obscurité.

Aujourd’hui, à cette minute, et à cette seconde même, je suis assise, là,
sur ce banc en bois, sur cette terre. Une terre qui n’est pas la mienne,
mais qui je crois, m’a apprivoisé…
C’est une terre séche, un peu rebelle, souvent très pauvre,
mais tellement riche à la fois.
C’est un peu ma terre au fond, ce sont mes frères,
ces Hommes, ces Femmes et ces Enfants, si acceuillants …
C’est un peu ma famille aussi, c’est un peu mon coeur, même si;
c’est une terre si différente de celle ou je suis née.
Comme si le jour et la nuit c’étaient interposés
pour créer deux mondes différents sur une même surface.
Peuplés d’hommes si différents, mais tellement semblables.
Car au delà d’une couleur de peau, d’une culture ou d’une religion,
se révèle la richesse du coeur …

Comment décrire encore cette expérience ?
Nouvelle … Belle; avec un goût d’éternité …


 » C’est fou de se dire qu’on avait toutes les raisons de partir, et qu’à travers une seule personne, on à trouvé une véritable raison de rester. »


2346836217212919570349919549502935908725n.jpg 2346836217196919570349919549502765789531n.jpg 2346836217214419570349919549502945783265n.jpg 2346836217222419570349919549503027209439n.jpg 2346836217229419570349919549503117434250n.jpg 2346836217656419570349919549503404632560n.jpg 2346836217671919570349919549503533039647n.jpg 2346836217672919570349919549503547316660n.jpg 2346836217674419570349919549503565672673n.jpg 234683621768641957034991954950368576973n.jpg 1569336315588419570349919549552753887005n.jpg 28545433441.jpg 2254934973508165368522165348463386294165nfff.jpg

19 mai 2011

 » Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens. « 

Publié par mickyj dans Les pensees de F.

 

Bienvenue à tous, bienvenue dans mon monde…

 La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un.
Le vrai bonheur ne dépend d’aucun être, d’aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous…
La sensation d’être heureux ou malheureux dépend rarement de notre état dans l’absolu, mais de notre perception
de la situation, de notre capacité à nous satisfaire de ce que nous avons.

C’est en parvenant à nos fins par l’effort, en étant prêt à faire le sacrifice de profits immédiats en faveur du bien-être d’autrui à long terme, que nous parviendrons au bonheur caractérisé par la paix et le contentement authentique.

Il n’y a personne qui soit née sous une mauvaise étoile, il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel.

Le Dalaï Lama

untitledss.bmp 

site albo |
benammar19 |
ryyyma |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Instant de Calme
| kiniefoe
| Plan Local d'Urbanisme